Vampire Heaven ║ ヴァンパイア・ヘヴン

53fff01caf6dbf97f20774e87fc3b371-vampire-heaven

NE CONTIENT AUCUN SPOILER

Depuis Itazura na Kiss~Love in TOKYO je ne savais plus trop quoi regarder comme drama japonais, sur le moment rien ne me faisait véritablement envie. J’ai donc pioché dans ma liste de drama à voir et je suis tombée sur celui-ci. Si je me souviens bien j’étais intéressée par le côté vampiresque mais surtout par la présence de Honda Tsubasa (Piece, GTO …) mais finalement ce fut une vraie déception.

Sans titre 2

Komachi et Sakurako sont deux vampires cherchant à fuir le comte. Malheureusement pour elle, le seul moyen d’échapper à ses griffes est de se réfugier dans le monde des humains. Après avoir erré une nuit dans ce monde qui leur est inconnu, elles sont recueillies par la patronne du Midnight Café. C’est ici que toutes les deux vont faire la connaissance d’Hayato, un jeune guitariste qui se produit sur la petite scène du café chaque soir et dont Sakurako va s’éprendre. Malheureusement pour elle, plus un vampire aime une personne, plus il va désirer boire son sang.

Sans titre 3

Comme dit plus haut, j’ai commencé ce drama pour Honda Tsubasa et également pour le côté vampiresque de l’histoire. Malheureusement pour moi, je crois avoir mal choisi car cette histoire de vampire est tout sauf bien exploitée. Ce qui m’a d’abord dérangé c’est la réunion de tous les clichés qui constitues le vampire du XIXème siècle. Ces clichés sont uniquement visibles sur le comte car les deux jeunes femmes, vu de l’extérieur, paraissent plus humaines que vampires (quoi qu’elles dorment dans un cercueil et qu’elles brûlent au soleil). Pour vous donner des exemples : le comte est très pâle, a des cernes très noires, les lèvres rouge sang, une cape noire à col relevé ainsi qu’un jabot blanc. Ça en fait pas mal non ? Sans oublier les armes repoussantes comme la gousse d’ail ou bien le crucifix. Il faut dire que l’univers des vampires est un univers assez particulier qui demande à ce que la réalisation soit assurée et à la hauteur. Comment peut-on garder l’audience avec une réalisation telle que celle de Vampire Heaven ?

Cependant malgré ce mauvais point d’autres aspects pourraient compenser, or ici ce n’est pas tellement le cas. Le premier épisode n’a rien d’accrocheur. Je me suis vraiment forcée pour regarder le second afin de ne pas m’arrêter à mes premières impressions, car si l’on s’en tient qu’au premier on peut se demander si le drama se veut sérieux ou non. Sans rajouter l’affreux opening qui nous montre clairement les moyens mis en œuvre pour la réalisation. Si celle-ci avait vraiment été prise au sérieux jamais on aurait eu droit à un opening fait par des idols, pour moi ça manque de crédibilité quand je vois que les réalisateurs on eu recours à de tels artistes.

Mais alors qu’est-ce qui m’a poussé à regarder le drama jusqu’à sa fin ? Et bien pour le comique. Bon, je ne vais pas vous dire que c’est à se plier en 4 mais j’ai plutôt apprécié ce côté-ci, surtout lorsque je n’ai pas aimé le reste ! Nous avons des situations qui nous font rires, en parti grâce au personnage de Ken-chan, bien que parfois elles ne soient pas crédibles. Sakurako et Komachi ne connaissant rien de la vie humaine mais personne autour d’elles ne s’en alarme, quand je dis personne c’est vraiment personne ! C’est là que l’on peut définitivement dire que ce drama ne se veut pas sérieux. Autres exemples qui montre clairement que c’est une comédie « bas de gamme » : les scènes de combat sous forme de jeux-vidéos. Je suis sûr que vous avez déjà tous joué a des jeux de combat sur une console quelconque (Taken par exemple) et je suis sûr que vous voyez comment l’écran est disposé avec votre jauge de vie et celle de votre ennemi, et bien ici c’est exactement la même chose sans ajouter que les gestes sont grossièrement réalisés. J’aurais tellement apprécié avoir de belles scènes de combat digne de vrai vampires mais bon, j’en demande beaucoup trop. Dernier exemple, dans un des derniers épisodes on voit le comte tenir un objet dans sa main et on comprend que cet objet est très précieux pour lui. En réalité cet objet c’est son cœur (atteindre son cœur est la seule façon de pouvoir le tuer) et ce cœur est tout simplement une boule qui clignote….WHAT ?! Je vous assure ! Quand j’ai vu ça je n’ai pas tout de suite réalisé que ceci était son cœur, j’ai même mis du temps avant de le comprendre et j’ai fini par rire tellement tout cela était ridicule.

Sans titre 4

Le comique est donc la seule chose qui m’ait plus ou moins attiré dans ce drama et cela est bien dommage lorsque l’on sait qu’il se retrouve en « sandwiche » entre le 1er épisode ainsi que les 2-3 derniers qui eux ne sont pas du tout intéressants. Il en est de même pour la romance de l’histoire. Celle-ci est forcée du début jusqu’à la fin, on ne ressent aucune alchimie entre Sakurako et Hayato et moi qui suis pourtant friande des histoires d’amour j’ai vraiment trouvé celle-ci plate et sans intérêt, il aurait très bien pu s’en passer le résultat resterait le même !

Au final j’ai été extrêmement déçue de voir que je m’étais trompée sur le genre du drama et surtout de voir que Honda Tsubasa ait accepté de jouer le rôle qu’elle y joue. Je ne dis pas qu’elle a mal joué, au contraire je la trouve toujours aussi étonnante mais elle a un si grand potentiel qu’elle ne méritait pas un tel rôle. Inutile de vous dire que je vous le déconseille, sauf si bien évidemment vous voulez tester ou peut-être vous ennuyer (dit celle qui l’a regardé du début jusqu’à la fin ^.^).

4/10

N’hésitez pas à me donner votre avis !

Une réflexion sur “Vampire Heaven ║ ヴァンパイア・ヘヴン

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s