Autumn’s Concerto ║下一站,幸福

autumn-concerto

SPOILER A SURLIGNER

Cela faisait une éternité que je n’avais pas vu de dramas taïwanais, et même si je n’en suis pas une grande fan ça fait du bien ! J’avais déjà commencé Autumn’s Concerto lorsque j’étais encore au collège mais à ce moment-là je ne regardais pas encore de dramas sous-titrés anglais et la traduction française se faisait terriblement attendre, du coup j’ai abandonné en me disant que je ré-essayerai plus tard. Alors 5 ans après j’ai retenté !

Sans titre 2

Ça parle de quoi ?

Mu Cheng est une jeune femme qui travaille au self de l’université de Sheng De, là où étudie Guang Xi, le fils de la directrice. Un jour, le bus dans lequel se trouve Mu Cheng est contraint de s’arrêter : un couple conduisant une décapotable barre la route. Le jeune homme à l’intérieur n’est autre que Guang Xi. Celui-ci refuse de bouger la voiture et convainc Mu Cheng de le faire elle-même. Malheureusement celle-ci abîme la voiture en faisant marche arrière et elle et Guang Xi se retrouve au commissariat pour régler le problème. Plus tard, les relations entre Guang Xi et Mu Cheng semblent s’être améliorées, cependant Mu Cheng se rend contre qu’elle est au centre d’un pari fait entre Guang Xi et ses amis.

Total des épisodes : 21

Sans titre 3

Ce que je redoutais le plus lorsque je me suis lancée dans le visionnage du dramas c’est le surplus. Le surplus de mots, le surplus de gestes, une héroïne ultra bavarde, en gros quelque chose de lourd et trop prononcé – une chose que l’on retrouve assez souvent dans les dramas taïwanais –, cependant ça n’a absolument pas été le cas, j’ai trouvé Autumn’s Concerto très adulte ! Les personnages sont très loin d’être ennuyants ou agaçants. D’ailleurs pour parler d’eux, j’ai beaucoup apprécié Mu Cheng ! C’est une femme très calme, posée, généreuse, vivant de manière la plus simple possible, il faut dire qu’elle n’a pas beaucoup de moyens non plus mais on voit clairement que ce n’est pas sa situation financière qui fait qu’elle est comme elle est : une femme purement adorable. Ceci dit, elle a tout de même ses défauts, défauts qui parfois m’ont un peu insupporté comme le fait qu’elle s’occupe bien trop des autres avant de s’occuper d’elle. Il est vrai que faire passer l’autre avant soi est une belle qualité quant celle-ci ne devient pas, bien évidemment, un handicap pour notre propre personne. Une autre chose qui m’a énervé mais qui n’est pas vraiment un défaut en soi (SPOILER : surligner) : le fait qu’elle n’a aucune véritable réaction lorsque Tuo Ye lui avoue ses sentiments pour elle. Pourtant dieu sait combien de fois il lui a dit, ou du moins lui a fait sous-entendre. Elle évite la confrontation avec Tuo Ye alors qu’à la base elle est plutôt courageuse et du genre à s’occuper des autres et donc à veiller pour ne pas qu’ils soient blessés. Au final Mu Cheng est assez paradoxale par moment, elle est courageuse et battante, il y a rien a dire lorsque l’on voit tous ce qu’elle entreprend pour Xiao Le, pourtant j’ai eu l’impression parfois qu’elle ne se battait pas assez, comme les moments où elle est passif et préfère fuir. On peut d’ailleurs cité Tuo Ye : « Tu ne peux pas toujours attendre« . Il n’empêche que j’ai trouvé qu’elle était une très belle femme, adorable, gracieuse, et au trop grand cœur.

Pour Guang Xi, l’adaptation a été relativement dure. Au départ j’étais pas franchement chaude chaude quand je l’ai vu arriver avec ses grands airs. Monsieur est beau, monsieur est le fils de la directrice, monsieur est riche donc monsieur prend un peu trop la grosse tête – j’avoue que ça m’a mise en rogne à certains moments ^^ – Enfin, malgré ses débuts difficiles j’ai fini par voir en lui un homme qui comblait simplement son manque d’affection et au fond beaucoup plus pur que j’aurais pu imaginer. En compagnie de Mu Cheng il devient beaucoup plus charmant et attendrit, et ce qui m’a le plus interpelé avec lui – contrairement à d’autres personnages masculins de dramas – c’est que j’ai ressenti l’envie de le protéger – me prenez pas pour une folle hein ?! Je suis sûr que vous aussi vous vivez les dramas de manière beaucoup trop investi xD – Moi ça m’a surprise car je l’ai très peu ressenti avec d’autres dramas, si ce n’est avec Yoonsu dans White Christmas.

Sans titre 4

Côté réalisation, j’avais oublié ce qu’était celle des dramas taïwanais. Je n’ai franchement pas aimé le manque de luminosité pour certaines scènes, parfois les plans ne communiquaient pas assez l’émotion de la scène et j’ai plusieurs fois été surprise par le montage, comme les moments où l’on passe d’une scène à une autre assez brutalement, sans même avoir eu le temps de « s’imprégner » de la scène qui vient tout juste de se dérouler. Après peut-être que la qualité de mes vidéos ont joué dessus, il est vrai que cette dernière était loin d’être en HD. Cependant je suis plutôt très tolérante avec la réalisation et suis capable de faire l’impasse là-dessus lorsque le scénario en vaut le coup. Et justement côté scénario il y a eu des hauts et des bas, des moments où j’étais littéralement scotchée devant ma TV et n’attendais que la suite, et d’autres où mon intérêt s’est un peu dispersé à droite à gauche. Le début et sûrement la partie la plus intéressante, ou du moins la plus accrochante. Elle est riche en émotions et je crois qu’on se souviendra tous de cette scène déchirante (SPOILER : surligner) : lorsque Guang Xi court après la camionnette et supplie Mu Cheng de rester. La deuxième partie du drama est totalement différente étant donné que la vie de Mu Cheng n’est plus la même qu’au départ. Par contre il y a une chose qui m’a tracassé tous le long du drama (SPOILER : surligner) : le fait qu’en 6 ans Guang Xi réussisse a réapprendre ce que l’on apprend habituellement à un jeune enfant (marcher, faire ses lacets…etc), à faire ses études de droit et à devenir avocat ! O.o Alors je dis chapeau et respect ! … Nan mais sans blague quoi, le scénariste n’a pas un peu trop surestimé son personnage ? Ceci dit, même si cette deuxième partie change du tout au tout, nous avons quelques scènes attendrissantes. Je pense notamment à Xiao Le et son Da Zai, ainsi que la relation qu’il entretient avec tous les gens du village ainsi que sa mère. C’est tout mignon, tout beau et on se dit « Pourvu que j’ai un enfant pareil plus tard« , haha~

Bien sûr, n’oublions pas le triangle amoureux, enfin devrais-je dire le carré. Comme je l’ai dit plus haut, nos personnages sont loin d’être agaçants et stéréotypés comme pour d’autres dramas. Par exemple, la fille extérieure, Yi Qian, c’est-à-dire la « rivale » de Mu Cheng n’est absolument pas le genre de femme que vous avez envie d’étrangler. Elle n’est pas là pour « foutre le bordel » entre notre couple principal et j’en suis même venu à l’apprécier et à la comprendre (cf. sa présence auprès de Guang Xi après voussavezquoi) – c’est assez dur d’en dire plus sur elle sans spoiler donc je vais m’arrêter là – Au final même les personnages secondaires sont appréciables, je pense notamment à la mère de Guang Xi et de la manière dont elle évolue et accepte ses erreurs.

En résumé c’est une histoire assez chaotique aux sujets très sérieux. J’ai vraiment apprécié le regarder et suivre l’évolution des personnages même si par moment mon intérêt s’est plus ou moins échappé. Il en vaut le coup d’œil !

8/10

N’hésitez pas à me donner votre avis !

Publicités

Une réflexion sur “Autumn’s Concerto ║下一站,幸福

  1. Un beau drama ^^ Je me rappelle l’avoir regardé après avoir lu des avis élogieux dessus. Je ne regrette pas du tout, l’histoire était très prenante. J’ai personnellement préféré la première partie mais bon la deuxième était tout de même très bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s