I Hear Your Voice ║ 너의 목소리가 들려

I-Hear-Your-Voice-Poster1

SPOILER A SURLIGNER

Et voilà un autre drama de terminé…Finalement c’est en très peu de temps que j’aurais regardé I Hear Your Voice, 11 jours exactement, tout simplement parce qu’il a su garder mon attention du début jusqu’à la fin et ça faisait terriblement longtemps qu’un drama ne m’avait pas autant captivé sans que je décroche au beau milieu.

Sans titre 3

De quoi ça parle ?

Park Soo Ha est capable de lire dans les pensées. Lorsqu’il était enfant son père a été violemment assassiné sous ses yeux. Sur les lieux, Jang Hye Sung ainsi qu’une de ses camarades de classe. Prenant son courage à deux mains, Hye Sung décide de témoigner lors du procès de l’assassin malgré les menaces de vengeance de ce dernier. 10 ans plus tard, Hye Sung est devenu avocate commis d’office mais elle ne semble pas prendre très à cœur les affaires dont elle se charge. Parallèlement, Soo Ha la recherche activement.

Total des épisodes : 18

Sans titre 2

Avant tout, je vous invite à lire mon article « Impression Premières » car je ne répéterai certainement pas ce que j’ai précédemment dit.

Avec tout le bruit qu’a fait I Hear Your Voice sur la blogosphère j’avoue avoir placé en ce drama beaucoup d’attentes, ce qui généralement n’est pas très bon de faire mais finalement, même si ce drama n’aura pas été un coup de cœur, il a su correspondre à mes attentes : j’ai passé un très très bon moment et j’ai ressenti un vif intérêt lors de mon visionnage. Tout d’abord, j’ai beaucoup, mais beaucoup apprécié les personnages, et quand je parle de personnages ils y passent tous, sans exception ! L’héroïne, Hye Sung, est typiquement le genre de femme que j’aime voir dans les dramas – et dans la vraie vie également mais elles se font quand même très rares, ou alors elles sont très discrètes ^^ – La bonne impression que j’ai eu d’elle dés le départ a duré tout au long des épisodes. Bien évidemment elle a ses défauts, dont un qui m’a beaucoup plus irrité que les autres (SPOILER : surligner) : le fait qu’elle souhaite mettre un terme à sa relation avec Soo Ha alors que je ne voyais pas trop où était le problème. Peut-être parce qu’il était plus jeune qu’elle ? Mais même ça me paraît être une raison trop minime pour mettre fin à une relation. Ceci dit j’ai vraiment apprécié ce lien qui l’unissait avec Soo Ha. Ce qui m’a plu c’est qu’elle n’avait pas que le rôle de « l’amoureuse » mais aussi celui d’une mère et d’une amie. Le genre de relation que l’on ne retrouve pas partout et qui donne sacrément envie de vivre la même chose – enfin pour moi tout du moins – On comprend d’ailleurs très bien ce qui l’amène à prendre ces 3 rôles lorsque l’on découvre petit à petit le personnage de Soo Ha. Il ne le laisse pas tellement transparaître mais il m’a donné cette impression du jeune homme fragile, d’un jeune homme « pur » et encore un peu enfantin et qui du coup m’a amené – je me met à la place de l’héroïne – à vouloir le protéger aussi bien en tant qu’amoureuse qu’en tant que mère ou amie, chose que l’on ne ressent bien évidemment pas devant tous protagoniste masculin. Il faut dire que ça me faisait beaucoup de peine lorsque l’on voit le Soo Ha complètement perdu, sur le point de s’effondrer totalement (SPOILER : surligner) : la scène dans le parking souterrain, lorsque Soo Ha réalise qu’il a poignardé Hye Sung est vraiment poignante. Il se transforme en un enfant totalement désemparé. Idem lors de la scène qui se déroule dans la cabine téléphonique vers les derniers épisodes. Le seul problème lié justement à ce côté enfantin, ce côté innocent, c’est le fait que Hye Sung ne voit que très rarement Soo Ha comme un homme et parfois ça m’a vraiment tapé sur les nerfs, parce que mince quoi ! il en reste pas moins mature !

Les personnages secondaires ont eux aussi leur rôle à jouer et j’ai été très étonné de voir que je les appréciais tous, « gentils » comme « méchants ».

Sans titre 2Maître Cha

C’est un peu la touche de fraîcheur et d’humour du drama. J’ai vraiment adoré ce personnage, voir ses mimiques et sa tête de jeune enfant tout excité ^^ Il n’est pas comme le 2ème homme du triangle amoureux que l’on a l’habitude de voir : tout sage et tout gentil – et qui est toujours délaissé par l’héroïne au profit du « bad boy » – mais il est capable d’accepter le fait de ne pas avoir été choisi tout en continuant d’épauler l’héroïne. Il est un véritable soutient pour Hye Sung et c’est aussi grâce et à travers lui qu’elle va comprendre ce qu’est véritablement le métier d’avocat, notamment le fait que celui-ci se doit d’aider son client et même si ce dernier est coupable. Il va vraiment changer la vision de l’héroïne, c’est pour cela qu’il reste un personnage secondaire tout aussi important qu’un personnage principal.

Sans titre 3Seo Do Yeon

La soi-disant « méchante » de l’histoire dont je ne suis jamais arrivé à détester. On ne ressent absolument pas l’envie de la gifler ou de la traîner par les cheveux – comme j’en ai si souvent envie habituellement, haha~ – Il est vrai qu’au début je ne l’appréciais pas tellement mais ça s’arrêtait là, puis au fur et à mesure on la découvre réellement et on la voit évoluer. Lorsqu’on la retrouve procureure – vers l’épisode 2 il me semble – elle est très terre-à-terre et ne se fit qu’aux lois qui constituent le code pénal & civil sans chercher à en voir plus, à voir le côté humain des choses. Puis petit à petit elle s’humanise un peu plus et on finit par se rendre compte qu’elle n’est pas si mauvaise que ça, qu’elle possède un bon fond.

Sans titre 4Min Jun Gook

Voilà exactement le type de mauvais personnage que j’aime. Il faut dire que Jeong Wung In joue son rôle à la perfection ! Malheureusement il y a une chose que je reproche à la scénariste : la tournure que prend l’histoire et en particulier le personnage de Jun Gook. Effectivement, il a fallu qu’elle « adoucisse » la noirceur du personnage, qu’elle lui donne une raison de tuer, pourtant j’étais vraiment contente d’avoir enfin un personnage pourri jusqu’à la moelle. Résultat j’ai trouvé la fin un peu ridicule, je déteste vraiment quand on cherche sans arrêt une raison à tout surtout lorsqu’il pourrait n’y en avoir aucune.

Concernant le drama dans sa globalité, j’ai apprécié les différents thèmes abordés, thèmes qui d’ailleurs se rejoignent tous à un moment donné puisqu’il est question de la justice. Le bien, le mal, le juste, l’injuste, des thèmes qui sont bien difficiles à traiter puisqu’ils sont déjà compliqués à analyser et à visualiser de base, ce sont des choses abstraites qui nous ont toujours pausé problème. C’est par là-même que l’on peut se questionner sur la qualité et l’efficacité de la justice en Corée mais aussi dans notre propre pays, les choses qui devraient être modifiées, instaurées ou tout bonnement supprimées. La justice est un thème que j’affectionne énormément j’ai donc beaucoup apprécié que I Hear Your Voice soit capable de nous amener à réfléchir dessus. J’ai aussi aimé les scènes de procès et l’utilisation de termes spécifiques – qui vous font faire des recherches si vous êtes vraiment curieux – Globalement, le drama rend le thème de la justice plutôt attrayant, du moins c’est ce que j’ai ressenti, mais comme dit 2 lignes au-dessus je m’intéresse beaucoup à la justice du coup mon ressenti n’est peut-être pas commun à tous ceux qui auront regardé I Hear Your Voice – cependant je peux vous assurer que c’est toujours plus passionnant qu’un procès pour délit routier –

Pour ce que j’ai moins aimé – mais j’en ai déjà un peu parlé plus haut avec le personnage de Min Jun Gook c’est la tournure que prend le drama vers la fin. Je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’on prête de telles « excuses » à Jun Gook, je m’attendais plus à un règlement de compte. A quand mon drama avec des gens totalement corrompus, des gens définitivement pourris et qui n’ont aucunes raisons d’agir ainsi ? – Seul Zeni Geba nous a dépeint ce côté là – Car ça m’énerve de voir qu’on cherche toujours plus ou moins à « sauver » un personnage, à lui donner des raisons alors que l’homme est libre de choisir le bien ou le mal et que dans le 2ème cas, non, inutile d’aller chercher un quelconque rapport avec un lien du passé ou je ne sais quoi encore (et ce même si c’est un mafieux ou autre gangster, des excuses il n’en a pas) – Kant en a déjà bien discuté, désolé mais c’est une chose qui m’horripile alors quand je la vois sans cesse ça me donne de l’urticaire – Enfin, tous ça pour dire que c’est un peu la seule chose que je n’ai pas aimé dans ce drama.

Puis pour finir sur une note positive je voulais mentionner le très bel OST qui nous a été offert ! J’ai trouvé qu’il collait parfaitement bien à l’atmosphère du drama, notamment l’instrumental. En résumé, ce fut un très bon drama, un de ceux que je ne regrette absolument pas d’avoir regardé !

8/10

N’hésitez pas à me donner votre avis !

Publicités

4 réflexions sur “I Hear Your Voice ║ 너의 목소리가 들려

  1. Bon bah à ce que je vois ce drama met tout le monde d’accord ^^ Il est clair qu’on ne peut que l’apprécier.
    Bien sûr, comme tout drama, il a des défauts, et je suis d’ailleurs heureuse de voir qu’on partage plutôt le même avis.
    Le fait que l’héroine n’ai jamais vu Soo Ha comme un homme m’a également posé problème. Ce qui m’a surtout agacé, c’est le fait qu’elle reconnaisse avoir des sentiments pour Soo Ha, tout en continuant à l’appeler « gamin ». Dans ces moments là, il était impossible de ne pas voir la différence d’âge, ou plutot de maturité puisque celle-ci est mise en avant. C’est d’ailleurs comme je l’ai déjà dit, une des raisons pour laquelle j’ai presque arrêté le drama ( ce qui aurait été une erreur ^^)
    Les méchants qui ont toujours des excuses ? Ça m’horripile ! Alors certes, parfois l’homme se trouve plus ou moins des raisons pour expliquer ses actes, mais bon c’est un peu facile…. De plus ici, il faut différencier une personne cherchant à faire justice et une personnage prête à tout pour se venger. En l’occurrence le méchant du drama appartient à la deuxième catgérorie. En aucun cas il cherche à rendre justice aux personnes qu’il a perdu, il essaye seulement ( du moins pour moi) de soulager « sa peine » en infligeant autant, voir plus de peine et de souffrances aux personnes qu’il « croit » ( tant que notre coeur ou notre soif de vengeance n’est pas apaisé, on trouvera toujours des gens à qui en vouloir) responsable de son malheur.
    Sinon, pour termine ( il faut bien ^^) c’est bien sûr un drama que je conseille aussi et qui pour une fois ne nous donne pas envie de ….. ( je cherche un mot gentil ^^ ) bousculer ( soyons sympas ^^) les personnages secondaires.

    • Oui, on est plutôt tous d’accord (il me faut encore lire ton bilan !)
      Lorsqu’elle reconnait ses sentiments mais traite Soo Ha comme un enfant, j’ai eu l’impression que malgré qu’elle reconnaisse ses sentiments elle n’acceptait pas le fait qu’elle soit amoureuse d’un homme aussi jeune que Soo Ha. Enfin, c’est comme ça que je percevais le sens de ce « gamin » mais je me trompe peut-être.

      Oui exactement, d’ailleurs tu as souligné ce que je n’ai pas souligné concernant celui qui cherche à faire justice et celui qui se venge ! ^^ Je suis tout à fait d’accord avec toi, il cherchait non pas à faire justice mais à se venger.
      Haha~ Parfaitement, c’est la 1ère fois que les personnages secondaires ne me sortent pas par les yeux !!

      Merci pour ton commentaire ! 😀

  2. Pour mon avis tu l’as déjà lu ^^ alors je vais plutot débattre sur deux points que tu as mentionné sur ta chronique dans ce commentaire,
    Tout d’abord, Hye Sung. Je pense que je ne l’ai pas totalement perçue comme toi en fait. Tu mentionnes qu’elle le considère trop comme un enfant, or je ne trouve pas. C’est sur au debut c’était vraiment ça, c’était plus son petit frère, son dongsaeng qu’elle devait protéger. car elle l’a toujours fait et qu’elle a toujours eu ce sentiment envers lui. Cependant je trouve qu’elle sait qu’il est mature et posé. Elle prend énormément en considération son avis, et ça, si elle le percevait comme une gamin, elle ne le ferait pas. Il a beaucoup d’influence sur elle et elle cherche à savoir son opinion. Parce qu’elle l’estime et le respecte en tant qu’individu raisonnable.
    J’ai trouvé d’ailleurs sa relation avec Soo Ha, dans cette force qu’il a de a faire évoluer, le même ciment qu’on avait fans l’influence que sa mère avait sur elle. C’est d’ailleurs tout ce mélange qui rend leur relation vraiment spéciale et unique et qui en fait son charme je trouve ^^.

    En ce qui concerne Jun Gook tu sais que l’excuse qu’il avait ne m’a pas trop emballé, cependant contrairement à toi, s’il avait eu une autre excuse beaucoup plus extravagante ça m’aurait totalement convaincu. J’aime au contraire quand les « méchants » sont humains, car c’est ce qu’on trouve dans la plupart du temps. Les faits divers, les meurtres entre maris et femme et autres assassinat, ce n’est pas tout le temps expliqué par des coups de folies ! Puis ici dès le premier épisode je sentais qu’il y avait un motif derrière tout ça donc à partir de là c’est pas cela qui m’a déranger dans la révélation. Après je comprends ton point de vue, ta préférence. Mon méchant coréen favori est le psychopathe de King 2 Hearts, mais voilà c’est un fou dangereux ce mec, un malade mental ! ^^.
    Ca ne m’étonne pas que tu mentionnes un drama japonais pour illustrer cette « catégorie » de méchant. Mon genre de drama japonais préféré sont leur dramas « noir » avec des vrai méchants, des psychopathes et des menaces de fin du monde XD Ils sont vraiment doué pour ça. ^^
    il faudra que je teste Zeni Geba 🙂

    • Oui, je suis d’accord avec toi. Au départ elle le considère vraiment comme un petit frère et ça peut se comprendre au regard de ce qu’il s’est passé lorsqu’ils étaient jeunes. Il est vrai qu’elle le voit quand même comme un adulte (tu as très bien justifié d’ailleurs) mais à certains moment j’avais l’impression que ce n’était plus le cas. Hye Sung connait ses sentiments pour Soo Ha mais c’est comme si ça la dérangeait d’être amoureuse d’un homme beaucoup plus jeune qu’elle (le fait qu’elle l’appelle « gamin », qu’elle cherche à se débarrasser de ses sentiments pour lui…), et pour moi c’est signe que quelque part elle ne le voit pas totalement comme un adulte. Enfin tous ça c’est ce que j’ai ressenti et la façon dont j’ai interprété les choses pour le début de leur relation car il est clair qu’à la fin son regard sur Soo Ha a totalement changé.

      C’est vrai que si l’on observe bien, dans tous les dramas les tueurs ont des raisons qui les ont poussé à commettre l’irréparable et j’ai rien contre puisque c’est ça qui maintient le spectateur en haleine, mais ce que je n’aime pas c’est que cette raison nous est ensuite présentée comme une excuse. Je suis d’accord avec toi, tous n’est pas expliqué par des coups de folies, I Hear Your Voice est tout simplement mal tombé (xD) parce que je commençais justement à en avoir marre de ces raisons transformée en excuses, je voulais et m’attendais vraiment à ce qu’il n’y est rien derrière. Je trouve que c’est une chose trop peu abordée et qui pourtant arrive régulièrement. Enfin, bref, j’ai regardé à IHYV au mauvais moment (j’aurais eu la même réaction avec un autre drama xD)

      C’est vrai que les japonais sont les meilleurs la dedans, pour les histoires bien sombres et les personnages totalement habités par le mal xD
      Oui à l’occasion teste Zeni Geba ! 😉

      Merci pour ton passage 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s